Une artothèque, comment ça marche ?

À la fin de chaque atelier les participants peuvent s'ils le souhaitent emporter leurs peintures. Ou alors ils peuvent les confier à l'association. Elles sont alors conservées pendant deux ans pour leur permettre de les récupérer s'ils changent d'avis.

Pour les participants réguliers, les peintures sont regroupées dans un dossier qui leur est présenté.

À l'issue des deux ans, les peintures qui ne sont pas dans des dossiers sont triées et certaines constituent alors l'artothèque.

   

Nous mettons à la disposition de particuliers, d'entreprises, d'associations, d'établissements publics des cadres et des peintures de l'artothèque. Une contribution est demandée pour prendre en charge le coût de gestion de l'artothèque.

N'hésitez pas à nous contacter pour pouvoir en bénéficier.

Ce qu'ils en disent : l'équipe du CMP de Vienne qui accueille depuis de nombreuses années des peintures de l'éartithèque et une famille de Bron

     
  Exposer ces peintures c'est, pour l'association, contribuer à changer le regard souvent peu positif porté sur les quartiers où nous intervenons et leurs habitants.